Piotr Grella-Mozejko

Piotr ©2007 by Felix Plawski copyPiotr Grella-Mozejko, Tombeau sur la mort de Monsieur Górecki for amplified alto flute solo and small orchestra (2010) Aventa Ensemble with Mark McGregor, solo flute
premiere: Jan. 4 2011 Toronto Music Gallery

Praised in the press for “uncompromising honesty” (Neue Zeitschrift für Musik), “brawny, high-contrast… full of rich counterpoint and compelling textural changes” (The New York Times) and “strikingly individual” (The Toronto Star), Piotr Grella-Mozejko is amongst Canada’s most compelling and engaging composers. His works have been presented worldwide by such ensembles as the Edmonton Symphony, Vancouver Symphony Orchestra, Symphony Nova Scotia, Polish Radio Orchestra, Anubis Saxophone Quartet, Quatuor de saxophones QUASAR and the Penderecki, Szymanowski and Bozzini String Quartets, amongst others.

“Tombeau sur la mort de Monsieur Górecki for amplified alto flute and small orchestra was originally intended to be an entirely different piece. But, on 12 November 2010 everything changed. This is my tribute to the man who died on that day.” – Piotr Grella-Mozejko

Salué dans la presse pour son « honnêteté sans compromis » (Neue Zeitschrift für Musik), « Puissant, contrasté… avec de riches contrepoints et des changements de textures envoûtants » (The New York Times) et « remarquablement unique » (The Toronto Star), Piotr Grella-Mozejko est parmi les compositeurs canadiens les plus intéressants et captivants. Ses œuvres ont été présentées à travers le monde par des ensembles tels que les « Edmonton Symphony», « Vancouver Symphony Orchestra», « Symphony Nova Scotia», « Polish Radio Orchestra», le quatuor de saxophones Anubis, le quatuor de saxophones QUASAR, et les quatuors à cordes Penderecki, Szymanowski et Bozzini, parmi d’autres.

« Tombeau sur la mort de Monsieur Górecki pour flute alto amplifiée et petit orchestre a été conçu pour être une pièce totalement différente. Mais, le 12 novembre 2010, tout a changé. Ceci est mon hommage à l’homme qui est mort ce jour-là. » – Piotr Grella-Mozejko

close
Facebook IconTwitter IconVisit Our Blog